Quête de l’excellence : quand le mieux devient l’ennemi du bien

Quête de l'excellence, quand le mieux devient l'ennemi du bien
17 Nov, 2023

La quête de l’excellence peut parfois coûter très cher : burn-out, syndrome de l’imposteur ou encore procrastination.

Alors comment trouver son équilibre entre le parfait et le bien fait ?

1. Comprendre la quête de l’excellence

Le perfectionnisme a ses racines dans divers facteurs tels que les attentes sociales ou familiales. Désirer le meilleur de soi-même peut être source de motivation, mais quand cela devient une obsession, cela peut vous mettre en danger, avec par exemple un stress permanent, de la procrastination, voire des problèmes de santé mentale.

2. Les effets négatifs du perfectionnisme

La quête constante de l’excellence peut entraîner une anxiété anticipatoire, vous laissant paralysés avant même de commencer une tâche. De plus, même en accomplissant des résultats exceptionnels, le perfectionniste inadapté ne voit que ce qui aurait pu être mieux fait, créant ainsi un cycle d’insatisfaction perpétuelle.

3. Trouver l’équilibre

Il est crucial de reconnaître que la perfection est rarement atteignable. Plutôt que de se perdre dans la recherche incessante de l’excellence, essayez de mettre en place quelques principes simples :

– Accepter l’imperfection 

La valeur propre de quelqu’un ne dépend pas de la perfection avec laquelle il réalise ses tâches. Souvent ce sont aussi vos imperfections, vos petits défauts qui vous rendent attachant à l’autre.

– Établir des priorités 

Identifiez les tâches essentielles et concentrez-vous sur celles-ci. Parfois, il vaut mieux faire quelques choses bien que beaucoup de choses de manière médiocre, ou même ne rien faire du tout.

– Célébrer ses victoires, même lorsqu’elle sont petites 

Chaque étape réussie, aussi petite soit-elle, mérite d’être célébrée. Cela renforce la confiance en soi et réduit la pression pour atteindre l’excellence.

4. Changer votre façon de voir les choses

Comme le dit le chanteur Orelsan « Ce qui compte ce n’est pas l’arrivée, c’est la quête ».
Plutôt que de vous concentrer uniquement sur le résultat final, valorisez le processus, les apprentissages et les améliorations constantes.

 

En résumé, la quête de l’excellence peut être une belle ambition, mais elle doit être équilibrée pour éviter des conséquences négatives.

Apprenez à apprécier le bien que vous accomplissez, même si cela n’atteint pas toujours le niveau de perfection que vous visez.

Il est important de remettre de la nuance dans la façon dont on se perçoit, entre la réussite totale (100%) et l’échec total (0%) il y a 98 autres possibilités.

Autres articles

Gestion du stress au travail

Gestion du stress au travail

Le stress au travail est un défi commun pour de nombreux professionnels, il peut avoir un impact significatif sur notre bien-être et notre...

lire plus
Réussir son feedback

Réussir son feedback

Élément essentiel du monde professionnel actuel, tout le monde parle du feedback, mais peu savent vraiment le pratiquer. « Nourrir » et « Revenir »,...

lire plus
Redonner du sens au travail

Redonner du sens au travail

Pourquoi je fais ce que je fais ? Pour l’argent ? Pour être utile à la société ? Pour apprendre ? Qu’est-ce que le sens au travail ? Le sens au...

lire plus
Aller au contenu principal