Génération Z, quelle vision du travail ?

Génération Z, quelle vision du travail
31 Août, 2021

Partons à la rencontre de la génération Z, ces jeunes nés entre 1995 et 2005.
Notre but est de comprendre comment ces étudiants ou très jeunes actifs ont grandi, leur point de vue et leurs attentes par rapport à l’entreprise, et la manière dont ils s’identifient ou non à la société d’aujourd’hui.

Que pense la génération Z de ses aînés et de leur rapport au travail ?

La vison de ces jeunes sur leurs aînés est unanime, ils ont vu leurs parents travailler beaucoup et pointent du doigt des amplitudes horaires importantes et une présence obligatoire quotidienne. Le travail était avant tout, à leurs yeux, une nécessité financière et un marqueur social, la notion de plaisir y était rarement associée.

Cette notion de plaisir au travail, c’est ce qui marque la rupture entre ces deux générations.

Quelles sont les attentes de la génération Z vis-à-vis des entreprises ?

Beaucoup de ces jeunes ont connu l’entreprise à travers des stages ou des jobs d’été, et l’image qu’ils en gardent n’est pas toujours positive. Ils disent s’y être ennuyés et avoir été utilisés comme des pièces dans une machine.
La génération Z a besoin qu’on lui fasse confiance, elle souhaite exprimer plus librement ses compétences et sa créativité.

Ces jeunes ont besoin d’être vite responsabilisés et impliqués dans les décisions stratégiques de l’organisation, ils entendent être considérés d’égal à égal par leurs managers, qu’ils considèrent davantage comme des coachs et des mentors.

La dimension humaine est en effet déterminante pour cette génération qui recherche une atmosphère de travail agréable et qui fait de l’entreprise un vecteur de lien social.

Cette nouvelle génération est séduite par les nouveaux modes de travail, comme : freelance, flexibilité des horaires, télétravail, temps partiel, cumul des emplois… Néanmoins la génération Z reste réaliste et cherche la sécurité au sein des entreprises.

Pour résumer : flexibilité – considération et bien-être

Voici les 3 mots d’ordre pour attirer et fidéliser cette génération.

Contrairement à la génération Y (années 80 à 2000) marquée par une forte quête de sens, la génération Z cherche davantage le plaisir et le bonheur professionnel.
Sur le plan personnel, ces jeunes ont le goût de la liberté, et beaucoup d’entre eux ont peur d’une vie trop bien rangée.

Les entreprises font face à un beau challenge et devront s’adapter aux nouvelles attentes de cette génération, elles n’auront d’autre choix que de repenser leur modèle pour favoriser l’horizontalité et l’agilité.

Autres articles

Redonner du sens au travail

Redonner du sens au travail

Pourquoi je fais ce que je fais ? Pour l’argent ? Pour être utile à la société ? Pour apprendre ? Qu’est-ce que le sens au travail ? Le sens au...

lire plus
Osez les vacances !

Osez les vacances !

Transformer le temps des vacances en période de réflexion pour vous-même, mais aussi pour tout ce qui vous tient à cœur : la famille, le travail,...

lire plus
Les bienfaits du lâcher-prise

Les bienfaits du lâcher-prise

Dans le monde du travail, comme dans la vie personnelle, on a tout à gagner à savoir lâcher prise. Pratiquer le lâcher-prise, c’est rester dans le...

lire plus
Connaissez-vous les NEETS ?

Connaissez-vous les NEETS ?

NEETS : Not in Education, Employment or Training = Jeunes ne travaillant pas, ne suivant pas d’études ni de formation. Quels sont les blocages qui...

lire plus
2022, ça vous tente ?

2022, ça vous tente ?

Nous cherchons tous à trouver un équilibre vie personnelle et vie professionnelle. Pour y parvenir, il est important de se poser les bonnes...

lire plus
Aller au contenu principal